top of page

Le recyclage des feuilles mortes pour un papier vert.


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com

Releaf Paper, une entreprise ukrainienne innovante, a su se démarquer en proposant une alternative écologique et originale à la production traditionnelle de papier : la transformation de feuilles mortes en papier.

La production traditionnelle de papier engendre de nombreux problèmes environnementaux, tels que la déforestation, la consommation importante d'eau et l'émission de gaz à effet de serre. Les solutions alternatives, comme le papier recyclé, ont gagné en popularité, mais elles présentent encore des limites. Dans ce contexte, Releaf Paper propose une approche novatrice pour répondre à ces défis.


L'entreprise ukrainienne a développé un procédé unique pour transformer les feuilles mortes ramassées dans les parcs et jardins publics, en papier. Cette méthode permet non seulement de réduire la consommation de ressources naturelles, mais aussi de valoriser les déchets végétaux issus des espaces verts.

Le processus de transformation commence par le ramassage des feuilles mortes, qui sont ensuite séchées pour éliminer toute trace d'humidité. Les feuilles sèches sont broyées et mélangées à de l'eau pour former une pâte, qui est ensuite pressée pour former des feuilles de papier. Après séchage, le papier obtenu peut être utilisé pour diverses applications, telles que l'impression, l'emballage ou la fabrication de produits en papier.



Credit: Releaf Paper
Credit: Releaf Paper


Cette entreprise créée en 2021 à Kiev, a réussi à produire plus de 100 tonnes de papier par mois au cours de l'année 2022.


Leur objectif est de remplacer l'utilisation de la cellulose de bois par des fibres de feuilles dans la plupart des papeteries du monde.

Le papier produit par Releaf Paper permet de préserver les forêts en diminuant la demande en bois pour la production de papier. En effet sans traitement chimique comme le soufre et le chlore et sans nécessité de couper des arbres, ce papier a une empreinte carbone grandement réduite.








Selon Releaf Paper, cela entraîne :

-une diminution des émissions de CO2 de 78 % en comparaison avec les méthodes traditionnelles de fabrication,

- 94% d'eau consommée en moins, en comparaison avec la production traditionnelle de production de papier à base de cellulose de bois,

- 17 arbres sont sauvés par tonne de cellulose faite à partir de feuilles mortes.


Releaf Paper n'utilise pas les feuilles mortes provenant des forêts, ce qui pourrait perturber la biodiversité. L'entreprise se focalise plutôt sur les déchets organiques collectés dans les zones urbaines.

L'entreprise encourage donc les collectivités locales à entretenir et préserver les espaces verts, tout en créant des emplois liés à la collecte des feuilles et la fabrication du papier.

De plus, le papier fabriqué à partir de feuilles se décompose en seulement 30 jours, tandis que le papier classique peut nécessiter jusqu'à 270 jours pour se dégrader.


Parmi ses clients, on retrouve déjà des marques telles que L'Oréal, Schneider Electric, Samsung, Weleda et Ariston Thermo.

Cette initiative illustre l'importance de la recherche et du développement de solutions durables pour protéger notre environnement et préserver notre planète pour les générations futures.




Comments


bottom of page