top of page

La pollution spatiale : il est temps de préserver notre espace !


illustration de la terre entourée de pollution spatiale réalisé par Marie Fontaine pour Green is You

La pollution spatiale devient de plus en plus préoccupante à mesure que l'humanité envoie davantage d'objets dans l'espace.

logo nasa

Selon les estimations de la NASA et de l'Agence spatiale européenne (ESA), il y a environ 34 000 objets de plus de 10 cm, 900 000 objets entre 1 et 10 cm et 130 millions d'objets entre 1 mm et 1 cm en orbite autour de la Terre.

Ces chiffres sont susceptibles d'augmenter avec le temps en raison de l'augmentation des lancements et des collisions potentielles.


Ces débris, constitués de satellites hors service, d'étages de fusées abandonnés et de fragments issus de collisions, orbitent à des vitesses extrêmes, jusqu'à 28 000 km/h (17 500 mph), rendant les collisions potentiellement dévastatrices.


Débris dans l'espace
Débris dans l'espace

Les débris spatiaux menacent les satellites en activité et les astronautes en mission, compromettant les communications, la météorologie, la surveillance terrestre et la recherche scientifique. Ils augmentent également les risques pour les missions habitées, telles que la Station spatiale internationale (ISS).


Le syndrome de Kessler décrit un scénario hypothétique où la densité de débris devient si élevée que les collisions en chaîne deviennent inévitables, rendant l'espace presque inutilisable.


Pollution spatiale
Pollution spatiale

La pollution spatiale met en danger la durabilité de l'exploration et de l'exploitation de l'espace. Les satellites, cruciaux pour de nombreux secteurs, peuvent être coûteux à remplacer en cas de destruction.


Pour limiter la création de nouveaux débris, il est possible de concevoir des satellites plus durables et d'optimiser les trajectoires de lancement.


Plusieurs projets de nettoyage spatial sont en cours de développement, tels que des robots nettoyeurs ou des harpons pour capturer les débris. Pour les débris entre 1 et 10 cm, on envisage le laser.


satellite endommagé
Satellite endommagé

Les fusées réutilisables, qui décollent puis reviennent sur Terre, sont également une solution innovante pour réduire la pollution spatiale. Cette approche est plus écologique et économique !

Fusée de l'Agence spatiale européenne (ESA)
Fusée de l'Agence spatiale européenne (ESA)

Un meilleur suivi et une surveillance accrue des débris spatiaux sont également essentiels pour anticiper les collisions potentielles et coordonner les efforts internationaux.


L'établissement de normes et de réglementations internationales pour la gestion des débris spatiaux est crucial pour encourager la responsabilité et la coopération entre les nations.


Le développement de nouvelles technologies pour rendre les satellites plus résistants aux débris spatiaux, ainsi que l'exploration de solutions alternatives aux satellites, pourraient contribuer à réduire les risques associés à la pollution spatiale.


Satellite météorologique de la Nasa
Satellite météorologique de la Nasa

En combinant prévention, nettoyage spatial, amélioration de la surveillance, coopération internationale et innovation technologique, il est possible de relever ce défi et d'assurer un avenir durable pour l'exploration spatiale.

Comentários


bottom of page