Le pneu Michelin increvable et sans air pour 2024.

Depuis près de quinze ans, le pneu increvable de Michelin est fièrement exposé sur leur stand à chaque salon de l'automobile. Un pneu increvable car totalement sans air.

Jamais installé sur une voiture en circulation, et encore moins vendu.



© Marie Fontaine - www.greenisyou.com


Pour l'instant, les pneus anti-crevaison étaient réservés à quelques engins spéciaux, notamment dans le secteur agricole.


Ce fut donc une agréable surprise de voir la première présentation du pneu au salon de l'automobile IAA (Internationale Automobil-Ausstellung) Mobility de Munich (Allemagne) en septembre 2021. Il a été installé sur la version électrique de la Mini et a été mis en avant dans le cadre de la communication du constructeur français sur l'avenir de la mobilité.

Il n'est plus possible d'ignorer les 200 millions de pneus (soit 2 millions de tonnes) qui finissent chaque année à la décharge après une crevaison.

Les avantages environnementaux sont également associés à l'absence de roue de secours sur les modèles équipés de ces pneus.

Souvent, celles-ci ne sont utilisées que très rarement et deviennent souvent obsolètes en raison du vieillissement du caoutchouc.

Sans oublier la surconsommation liée au poids non négligeable de cette roue et du cric associé.



Ce pneu sans air comprimé, technologie inédite qui supprime tout risque de crevaison, devrait apporter plus de sérénité aux automobilistes tout en offrant des "bénéfices environnementaux potentiellement énormes", a précisé Eric Vinesse, directeur de la recherche et développement du groupe Michelin.


Initialement baptisé "Movin’On", le concept a pris le nom de Uptis pour Unique Puncture-proof Tire System.

Uptis, le pneu Michelin increvable et sans air
Uptis, le pneu Michelin increvable et sans air

Le design est très original : ce n'est pas seulement un pneu, mais un ensemble roue et pneu. La roue en aluminium est recouverte d’une structure porteuse dans un matériau composite verre-résine et d’une bande de roulement. Cette structure se déforme au passage des irrégularités, tout comme la carcasse gonflée d'air des pneumatiques actuels.






Vers une commercialisation en 2024


Le développement ultérieur n'aura pas lieu en France, mais aux États-Unis : Michelin va tester le pneu Uptis en coopération avec le groupe General Motors.

Ils ont commencé avec une Chevrolet Bolt électrique, une citadine qui sera bientôt commercialisée en France sous la marque Opel.

Dans des conditions de circulation réelles, les travaux sur le pneu increvable se poursuivront pendant deux ans à Las Vegas. Avec une promesse de commercialisation en 2024.


Si Uptis utilise toujours les jantes aluminium classiques, Michelin envisage de pouvoir s'en passer à l'avenir.

En effet en 2017, le constructeur avait présenté "le Vision", un concept de roue imprimé en 3D à l'aide de matériaux biosourcés.


La bande de roulement pourrait être réimprimée en 3D après usure, assurant ainsi la durabilité de la roue.


Voici la vidéo :