Au Mexique, des couverts biodégradables conçus à base de noyaux d’avocats.

Depuis la découverte du plastique nous faisons face à un amoncellement de déchet sans précédent. L’un des principaux facteurs, c’est l’utilisation des outils à usage unique. Couverts, sacs, bouteilles, pailles, ces objets que l'on utilise au quotidien, deviennent nos pires ennemis.


Bien qu'il existe de nombreuses façons de réduire les déchets plastiques dans notre vie quotidienne, il est nécessaire d'apporter un changement plus important, qui implique de transformer l'économie linéaire en une économie circulaire, et certaines entreprises prennent enfin des mesures.


À lui seul, le Mexique est responsable de 50% de la production mondiale d’avocats. C’est donc tout naturellement que les industriels du pays se sont mis à réfléchir aux différents usages qu’ils pourraient faire de cette denrée.


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com



Récemment, la société mexicaine BioFase a lancé des couverts et des pailles à usage unique qui se biodégradent en 240 jours.



Paille BioFase faite à partir de noyau d'avocat, biodégradable
Paille biodégradable BioFase faite à partir de noyau d'avocat.



Son idée est de récupérer les noyaux jetés et détruits par les industries fabricant du guacamole et de l’huile d’avocat pour en faire des couverts.



Couvert BioFase fait à partir de noyau d'avocat, biodégradable
Couvert biodégradable BioFase fait à partir de noyau d'avocat.


S'ils sont conservés dans un endroit frais et sec, ces couverts restent utilisables pendant un an, mais après cela, ils commencent à se biodégrader sans laisser de plastique derrière eux.


L'entreprise dispose de deux types de produits différents : biodégradables et compostables. Les produits biodégradables se réincorporent dans la nature une fois leur durée de conservation terminée, comme un fruit. Les produits compostables doivent être jetés dans un bac à compost afin qu'ils puissent se dégrader à 100 %.


Ce type de production est bon marché et fabriquée à partir d'un matériau respectueux de l'environnement qui serait autrement brûlé dans une décharge. En outre, leur empreinte carbone est extrêmement faible car ils n'ont pas besoin de cultiver et de récolter avant la production.


Il a fallu plus d'un an et demi pour trouver la meilleure méthode pour créer ces couverts en plastique biodégradables. Le plus grand défi était de trouver un moyen de mouler le matériau dans une forme souhaitable.


Résine bioplastique à partir de noyaux d'avocats
Résine bioplastique à partir de noyaux d'avocats

La machine utilisée transforme d'un côté, les noyaux d'avocats en une résine bioplastique qui peut résister à une forte chaleur. Et de l'autre côté, elle sort une feuille malléable qui peut être moulée et découpée en différentes formes. Ce processus s'appelle le "Thermoforming".




L'entreprise BIOFASE a été lancée il y a huit ans avec une seule installation.

Aujourd'hui, elle possède trois sites à travers le Mexique.


Le bioplastique est devenu une industrie de près de 20 Milliards de dollars.

Pour en savoir plus, regardez ces videos :