top of page

Une lampe à énergie solaire permettant de transformer l’eau de mer en eau potable.

Une personne sur trois dans le monde n'a pas accès à de l'eau potable. Cette statistique choquante a été publiée par l'UNICEF et l'Organisation Mondiale de la Santé en 2019.


Beaucoup de pays en manque d’eau potable sont entourés de mers, mais le dessalement reste un procédé coûteux à la fois en énergie et en installation.


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com


Partant de ce constat l’architecte néo-zélandais Henry Glogau, a créé une lampe à énergie solaire qui peut transformer l’eau de mer en eau potable.

Baptisée "Solar Desalination Skylight", elle est intégrée au plafond d’une habitation et se compose d'un réservoir aux parois transparentes qui va recevoir l'eau de mer.


Schéma de la "Solar Desalination Skylight" - Credit : Henry Glogau
Schéma de la "Solar Desalination Skylight" - Credit : Henry Glogau

L’eau salée est pompée par un tube, le soleil va alors la chauffer jusqu’à ce qu'elle s'évapore. Elle va ensuite s’écouler par des canaux biomimétiques inspirés des nervures des feuilles. Son évaporation au sein de ces canaux permet alors d’isoler le sel.


Credit: Henry Glogau
Credit: Henry Glogau


L'eau traitée et dessalée devient facilement disponible grâce à un petit robinet situé sur la lampe.


Pour le moment, ce système permet de produire 440 ml d’eau potable par jour.

De plus, la réflexion de la lumière du soleil transforme également ce réservoir en lampe pour éclairer une pièce. Les bandes LED qui composent la lampe peuvent se charger en énergie grâce à un petit panneau solaire optimisé pour les résidus d'eau salée. Le tout crée une batterie au sel (la saumure) permettant de fournir de l’électricité à la maison, pendant la nuit.


Credit: Henry Glogau
Credit: Henry Glogau


En plus d'améliorer grandement les conditions de vie de nombreuses personnes, l’esthétisme de la lampe lui a valu de remporter la catégories « Responsive Design » des Design Educate Awards. La lumière diffuse crée une ambiance douce qui évolue progressivement tout au long de la journée en fonction de l'eau dessalée collectée.



La Solar Desalination Skylight, mise en œuvre et expérimentée dans la ville d’Antofagasta au Chili, a pu fournir des solutions à faible coût au plus grand nombre, aidant ainsi les communautés en situation de pauvreté.





Credit: Henry Glogau
Credit: Henry Glogau

Lors des phases de développement et de test, les ingénieurs ont pris en compte les retours de la communauté pour améliorer leurs inventions. Ensemble, ils ont réfléchi à créer des systèmes similaires en utilisant des bouteilles en plastique, canettes, couteaux et ruban adhésif disponibles sur place.




Étant proche de l'océan et bénéficiant d'un ensoleillement abondant, la communauté est bien placée pour tirer le meilleur parti de cette lampe d’un nouveau genre.


Cette invention à la fois économique et écoresponsable peut espérer avoir un bel avenir devant elle.
Il reste à espérer que cette innovation puisse vite profiter à davantage de communautés dans le monde.


Pour aller plus loin : le Lexus Design Award 2021, consacré aux inventions pour le bien de l'humanité, a décerné son premier prix à l’architecte néo-zélandais Henry Glogau, pour son distillateur d'eau à énergie solaire, un autre de ses projets.

En résumé, cela repose sur le même concept d’évaporation de l’eau grâce à la chaleur, utilisé avec la« Solar Desalination Skylight » mais en grand format et sans fournir de lumière.



Son distillateur à énergie solaire et portable permet de transformer l’eau de mer ou l’eau polluée en eau potable. L’installation offre également un lieu de rencontre ombragé où les habitants peuvent se rassembler.

Encore une solution circulaire low-tech à faible cout qui va faire parler d’elle !

Comments


bottom of page