top of page

Pourquoi l’Arctique se réchauffe quatre fois plus vite que le reste du globe ?




🧊🔥 Les scientifiques ont constaté que cette accélération rapide de la température en Arctique est causée par une combinaison de facteurs, notamment les émissions de gaz à effet de serre, la perte de la glace de mer et les changements dans les systèmes climatiques.


☠️💨 Les gaz à effet de serre, tels que le dioxyde de carbone et le méthane, sont libérés dans l'atmosphère par les activités humaines telles que la combustion de combustibles fossiles ou encore l'agriculture intensive, ce qui crée un "effet de serre" qui retient la chaleur à la surface de la Terre.


🧊☀️ La perte de la glace de mer en Arctique est également un facteur majeur du réchauffement de la région. Normalement cette glace de mer reflète la lumière solaire, ce qui aide à refroidir la surface de la Terre. Mais lorsqu'elle fond, la surface océanique découverte absorbe la lumière et la chaleur, entraînant une augmentation de la température.


Enfin, les systèmes climatiques en Arctique sont en train de changer, ce qui entraîne des variations importantes de la température et intensifie les tempêtes hivernales. Les vents qui soufflent habituellement de l'ouest vers l'est sont perturbés, ce qui provoque des déplacements dans les masses d'air chaudes et froides.


🐋 Ces changements dans les systèmes climatiques affectent les régimes de températures et les courants marins. Tout cela perturbe les migrations des espèces animales et change les conditions de vie pour les communautés côtières et les populations locales qui dépendent des ressources marines pour leur subsistance.


🔥 Le réchauffement rapide de l'Arctique a des conséquences graves :

👉 - pour les écosystèmes de la région, ainsi que pour les communautés locales et les espèces vivantes qui dépendent d'eux.

👉 - au niveau mondiale car la fonte des glaciers de la région entraîne une augmentation globale du niveau des mers. Selon le GIEC le niveau de la mer a augmenté de 20 cm depuis 1900, et le rythme de cette hausse a presque triplé depuis 1990. Les scénarios prévoient une augmentation supplémentaire de 40 à 85 cm d'ici la fin du siècle, ce qui sera dramatique pour une large partie de la population côtière dans le monde.


Les scientifiques ont également constaté que le réchauffement climatique fait migrer les forêts boréales de conifères vers le nord, envahissant ainsi des régions de toundra arctique qui n’étaient pas boisées depuis la période glaciaire.

🚨 Il est donc crucial que les gouvernements du monde entier prennent des mesures rapides pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et stabiliser les systèmes climatiques pour préserver l'Arctique et son environnement.



Comments


bottom of page