Les insectes, moins nombreux à venir s’écraser sur nos pare-brise et c’est une mauvaise nouvelle !


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com

🪰 Si vous conduisez beaucoup, vous avez peut-être remarqué que ces dernières années de moins en moins d'insectes semblent frapper notre pare-brise, même après de longs trajets.

🚘 Le phénomène a commencé à se propager et à toucher tellement de pays à travers le monde que les scientifiques lui ont même donné un nom : "le syndrome du pare-brise".


📚 Si cet effet est connu depuis un certain temps, une récente étude menée par un groupe de citoyens britanniques affiliés à Buglife et relayé par New Scientist a révélé des conclusions qui s'inscrivent dans cette tendance.


📉 Grâce à de petites grilles placées sur leurs plaques d'immatriculation - des "splatometers" - les participants étaient invités à compter les insectes morts à la fin de leur parcours et à télécharger les résultats sur une application créée spécialement pour l’occasion.


👎 Si l'expérience fait sourire, ses résultats sont inquiétants.

En effet de 2004 à 2021, le nombre d’insectes écrasés sur les voitures a chuté de 58,5 %.

Les conclusions sont donc dramatiques et alarmantes.


❓ Mais quelle est la cause de ce déclin spectaculaire ?


☠️ La perte de leur habitat ou leur dégradation, le réchauffement climatique ou encore l’invasion d’espèces exotiques sont des causes de cette diminution alarmante mais l’agriculture apparaît comme l’un des moteurs principaux du déclin des insectes et notamment à cause de l’usage excessif de pesticides.


⚠️ Voici une nouvelle preuve que notre écosystème ne va pas bien. Elle vient renforcer les nombreuses études inquiétantes sur notre environnement.


🚨 Ainsi une simple étude au sujet un peu étrange est en fait un nouveau signal d’alarme pour sauver au plus vite notre écosystème.