top of page

En Uruguay, les énergies renouvelables représentent 55% du mix énergétique total du pays.


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com

🇺🇾 Les énergies fossiles représentent 85% du mix énergétique mondial. L'Uruguay, un pays de 3,5 millions d'habitants, a mis en œuvre sa transition énergétique jusqu'à atteindre 55% de son mix énergétique en renouvelable, soit près de 4 fois la moyenne mondiale.


⛽️ Il y a environ 20 ans, l'Uruguay était fortement dépendant d'autre pays comme l'Argentine pour le pétrole, qui représentait près de 30% de ses importations. Entre 2010 et 2016 le pays a lancé un grand plan visant à le faire sortir de sa dépendance au pétrole, aussi bien pour des questions écologiques qu'économiques.


⚡️♻️ En 2019, les énergies renouvelables ont fourni au pays 97% de son électricité : la production a dépassé les 4800 mégawatts, dont 31 % d'hydroélectricité, 31% d'éolien, 3% de thermique et le reste de solaire et de biomasse.


👉 Le développement des sources d’énergie renouvelable s’est fait en assurant une certaine diversification : éoliennes, panneaux photovoltaïques et centrales biomasse sont venus s’ajouter aux barrages hydroélectriques existants.


💡 L’Uruguay a mis en place un ensemble de techniques permettant de mieux affronter le dérèglement climatique.


🌬☀️ Pour y parvenir, l’État a pu s’appuyer sur des atouts naturels présent sur son territoire : du vent soufflant de façon presque constante, un bon ensoleillement et une ressource en biomasse importante, le pays étant très agricole.


💰 Cette transition a nécessité des investissements de 7,8 milliards de dollars dans des infrastructures énergétiques, soit 13% du PIB : cela a permis de baisser les couts de production d'électricité de 30%.


👍 Et aujourd'hui, l'Uruguay exporte son excédent d'énergie à l'étranger, notamment à l'Argentine !


🚌 Pour poursuivre l’abandon des énergies fossiles, le prochain chantier concernera les transports, toujours très dépendants du pétrole.


⚠️ N'oublions pas que de passer aux énergies renouvelables devient une priorité pour lutter contre le réchauffement climatique. Développer de nouvelles techniques de stockage pour ces énergies est également important et il faut surtout baisser notre consommation énergétique.

Comentarios


bottom of page