Bonne nouvelle ! L’aéroport d’Amsterdam réduit son trafic aérien.


© Marie Fontaine - www.greenisyou.com

✈️ 🇪🇺 Selon l'AESA, l’Agence de l’Union Européenne pour la Sécurité Aérienne, les principaux polluants émis par les moteurs d'avion en exploitation sont le dioxyde de carbone (CO2), les oxydes d'azote (NOX), les oxydes de soufre (SOX), les hydrocarbures imbrûlés (HC), le monoxyde de carbone (CO), les particules (PM) et la suie. 🤢


↗️ En 2016, l'aviation était responsable de 3,6 % des émissions totales de gaz à effet de serre de l'Union Européenne des 28 et de 13,4 % des émissions du secteur du transport, ce qui fait de l'aviation la deuxième source d'émissions de GES du transport après le trafic routier. Les émissions de gaz à effet de serre de l'aviation dans l'UE ont plus que doublé depuis 1990, où elles représentaient 1,4 % des émissions totales. 😵


👉 Ces chiffres sont sans doute sous évalués, mais cela donne un aperçu de l'ampleur de la pollution aérienne.


🇳🇱 Cela conforte ce que les experts du climat disent depuis des années : il faut faire voler moins d’avions.

Et aujourd’hui, l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, troisième aéroport européen, est le premier à oser le faire, en réduisant de 12 % ses vols !


💡 Face aux nombreuses plaintes des riverains, les Pays-Bas ont donc annoncé le 24 juin 2022 qu'ils prévoyaient de limiter le trafic de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol à un maximum de 440 000 vols par an à partir de novembre 2023, contre une capacité de 500 000 vols en temps normal.


🌿 Le gouvernement néerlandais vise à réduire simultanément la pollution sonore, la pollution de l'air et les émissions de CO2, afin de protéger l’environnement et la santé de ses habitants. ✅


📣 « Un nouvel équilibre est nécessaire entre l’importance d’un bon aéroport international, d’un bon climat d’affaires et l’importance d’un environnement de vie meilleur », a notamment déclaré le ministre des Infrastructures, Mark Harbers.


🇫🇷 A Paris, les riverains vivant près de l’aéroport de Charles-de-Gaulle (10e aéroport mondial) ont d’ailleurs, eux aussi, réclamé le 1er juillet 2022 un plafonnement du nombre de vols annuel après l’annonce du gouvernement néerlandais.


🤞 Espérons que de nombreux pays suivront l’exemple des Pays-Bas pour leurs aéroports !